Batterie d'artillerie Vesterøen

Pendant l’été 1941, l'armée allemande a commencé la construction d'une batterie de canons à Vesterøya, dans le sud-est de la Norvège. Les canons, que les Allemands avaient capturés en Belgique, étaient supposées défendre l'entrée occidentale dans la ville portuaire de Larvik. C’étaient des canons de 120 mm. et leur portée était de 15 km.

Des plateformes situées en plein air, coulées en béton, furent réalisées pour recevoir ces canons, et un poste de contrôle des tirs de deux étages pour le guidage fut érigé. Des bunkers furent construits et des tunnels creusés dans la roche pour la défense rapprochée, la protection du personnel et des munitions.

Après la libération, la batterie de canons fut reprise par la défense norvégienne et resta opérationnelle sous le nom de Fort de Folehavna.

En 1957, le Fort de Folehavna fut modernisé et les canons remplacés par des 105 mm. installés dans une coupole blindée. Cette batterie de canons resta active jusqu'en 1993 puis, en 2009, elle fut démontée.